950
I Funamboli

/ œuvre  / works /

/ De Homine / La Procréation du Printemps / Petites Pièces / Vivantes ! / The Control / De Vino, Corpus /
/ Ame qui vive / Le souffle / Opposé / Cauchemar / Comunichiamo / Les Ruines du Ciel / Al Muro

/ P E R F O R M A N C E S / I M P R O V I S A T I O N S

/ C O L L A B O R A T I O N S

/ A T E L I E R S . C H O R É G R A P H I Q U E S / C R É A T I O N S . P O U R . É C O L E S . D E . D A N S E

/ S T A G E S

 

_______

 

/ C R É A T I O N S

 

 

 

/De Homine - NOUVELLE CRÉATION 2019

Chorégraphie, choreography : Fabio Crestale
Danseurs, dansers : Andrea Apadula, Arnaud Baldaquin, Brian Caillet, Pedro Lozano Gomez, Thomas Queyrens


 

 

Photo © Tommaso Giuntini

De Homine traite du harcèlement qui peut se glisser dans tous les aspects et espaces de notre vie.

De Homine deals with harassment that can creep into all aspects and spaces of our life.


/La Procréation du Printemps - CRÉATION 2018

Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Vidéographie / Video : Domenico Buzzetti
Musique / Music : Le Sacre du Printemps d'Igor Stravinski

 

 


Photo © Tommaso Giuntini

Dans ce Sacre du Printemps, mes 'femmes' qui entrent en scène et agissent comme un groupe de bacchantes furieuses sentent et captent la présence de l'autre. Elles se cherchent, elles échangent leurs énergies et une intime force indomptée. Parce que chacune de ces femmes garde et protège le cadeau absolu et exclusif de la femme: la capacité de procréer.

La femme, ô combien humaine, et l'accouchement comme expérience sont deux entités que le monde masculin ne peut pas comprendre pleinement, mais seulement 'deviner' et de manière approximative. Grâce à 'mes femmes', je veux, en tant qu'homme, tâcher d'interpréter et faire revivre, dans une synthèse extrême, l'idée même de la merveilleuse capacité accordée à la femme d'engendrer une nouvelle vie.

La procréation: un parcours qui se fait dans la joie, dans la douleur et dans la souffrance, pour ensuite arriver, avec la naissance, à la douceur de ces gestes qui nous mettent en relation avec un enfant. Sans exclure, cependant, une réflexion conscienceuse sur qui, dans de nombreux cas différents, est né dans le monde sans avoir été désiré: comme le fruit, douloureux, d'un geste de violence.


 

 

 

 

/Petites Pièces - CRÉATION 2018
 

Appearance

Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseurs /
Dansers : Elsa Godard et Pedro Lozano Gomez
Violoniste / Violin : Arnaud Nuvoloni
Musique /
Music : Toccata & Fuga, Johann Sebastian Bach


Photo © Vincenzo Cositore

 

Talk
Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseur /
Danser : Florian Magnenet
Musicien / Musicien : Andrea Turra
Musique /
Music : Hammers, Nils Frahm


Photo © Vincenzo Cositore

Uomini
Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseur /
Danser : Arnaud Baldaquin, Théo Marion, Pedro Lozano Gomez et Andrea Apadula
Musique /
Music : The Making of Grief Point, Loscil


Photo © Vincenzo Cositore
 

Ritorno a Bach
Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseur /
Danser : Andrea Apadula et Jean-Baptiste Ferreira
Musique /
Music : Bach, violoniste : Mathilde Klein


Photo © Tommaso Giuntini
 

Capriccio
Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseur /
Danser : XiaoYi Liu, Elsa Godard, Andrea Turra, Arnaud Nuvolone
Musique /
Music : Paganini

Photo © Alessandro Sambuchi
 

Al Muro
Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseur /
Danser : Arnaud Baldaquin et Fabio Crestale
Musique /
Music : Arvo Part, Bach

Photo © Tommaso Giuntini

 

 

 

/Vivantes ! - CRÉATION 2018

Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Assistant chorégraphe / Choreographe sssistant : Rafael Molina
Danseurs /
Dansers : Lucile Moulin, Maya Eymeri, Nicolas Travaille, Arnaud Baldaquin
Musique /
Music : Chopin

 

 "Et ainsi, donc, je regarde mes jambes comme si elles appartenaient à un autre corps" Pablo Neruda

Photo © Paolo Provenzano
 

 

 

/The Control

Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseurs /
Dansers : XiaoYi Liu et Fabio Crestale
Musique /
Music : F. Caffene  

 
Photo © Sintesi studio BS

6

/De vino, Corpus  

Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseurs /
Dansers : Giacomo Quarta et Fabio Crestale
Musique /
Music : Schubert

 
Deux faunes Bacchus se réveillent au milieu des vignes pour célébrer la vie.
_

/Ame qui vive    

Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseurs /
Dansers : Francesca Domenichini, Pedro Lozano Gomez, Juliette Hilaire
Violoniste / Violin : Arnaud Nuvoloni
Piano / Piano: Ugo Mahieux
Musique /
Music : Arvo Part - Fratres - Ep

Photo © Fabio Crestale

Des âmes qui bougent au son des cordes, des corps, de la musique, de la musique des corps.
L’accord est la base du mouvement, celui qui déstabilise et réunit.
Le moment de répétition que je déroule sous vos yeux est brut, nu, sans lumière, sans costumes, à l état de mise en forme, de développement, un moment de remplissage des corps par le mouvement et la musique, le chant et le geste !
Un instant de vie, d’âme qui vit...
Durée : 11 min. 30

nim
^ top ^
_

/Le souffle  

Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseur /
Danser : Fabio Crestale
Musique /
Music: Arvo Part

 

Quand le souffle divin qui flotte sur le monde. S'arrête sur mon âme ouverte au moindre vent, et la fait tout à coup frissonner comme une onde, où la vie s'abat dans un cercle mouvant !

 
^ top ^
_

 

 

/Opposé  

Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseurs /
Dansers: Margaux Thomas et Fabio Crestale
Musique /
Music : Philip Glass

 

Si violent,
Si fragile,
Si tendre,
Si désespéré...
Deux personnes, deux contraires, tremblants de peur, comme des enfants dans le noir, mais si sûres d’elles comme des hommes tranquilles au milieu de la nuit !
Ils tourbillonnent en se cherchant l’un l'autre, le mouvement est donné par la forêt de la mémoire ... parfois si cruelle !
Puis, après un long jeu de formes et de lignes, leurs regards se croisent pour ne pas oublier . "
Fabio Crestale présente sa propre déclaration d'intention créative avec la citation de certaines phrases de " Cet Amour " de Jacques Prévert et l’enchantement issu de l'écoute de la poésie, récitée, de manière ensorcelante, par Jeanne Moreau : «Je me suis laissé inspirer par les mots de l’un et par la voix de l'autre, à «voler» les suggestions que j'ai transposées dans la chorégraphie. L'histoire qui suit, est une conversation entre deux personnes, une discussion longue et difficile, qui vient de l'intérieur, et se développe au fil du temps. C'est aussi pour cela que j'ai utilisé une musique répétitive : il s'agit d'un morceau de Glass, qui se joue « en continue » et « habille » la chorégraphie, comme un costume. Cette relation entre deux personnes qui se connaissent depuis longtemps est un choix dramatique que j'utilise régulièrement dans mon travail. Je suis toujours attentif à ce qui se passe autour de moi, à mes sensations dans l'environnement assemblées à mon expérience. Une «matière» que j'essaie de traduire dans la danse.
Le mouvement se nourrit de l'anxiété, des déchirures émotives, des convulsions du cœur qui naissent dans l'estomac, des états d’âme changeants qui vont et viennent, en suscitant tantôt espoir, tantôt dévastation."

^ top ^
_

 

/Cauchemar  

Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseurs /
Dansers : Jeroen Haijtink et Fabio Crestale
Musique /
Music: Meredith Monk et Vivaldi

Photo © Jeroen Haijtink

Le thème qui émerge à travers ce projet est celui du cauchemar. Celui-ci est lié à la société qui nous entoure et les différentes personnes qui la constitue. Ces dernières, sont symbolisées par l’intermédiaire d’un animal qui est le canard. Il représente à mon sens le conformisme et le manque d’objectivité de l’autre comme le montre le conte des frères Grimm.
J’incarne ici l’inconscient d’une personne qui tour à tour laisse échapper ses angoisses, sa folie, ses peurs.
A travers sa rébellion, j’essaye de me détacher du carcan qui empêchait jusqu’alors toute forme d’épanouissement individuel, en essayant d’interagir avec les autres par le biais d’un retour au dialogue.
Malgré ces tentatives, celui-ci reste vain face au manque d’ouverture d’une société excluant les marginaux et façonnant tous les autres à son image.
S’en suit alors une profonde remise en question alternée de moments de folie.

   
^ top ^
_

 


/Comunichiamo  
 

Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseurs /
Dansers : Annalisa Bardo et Fabio Crestale
Musique /
Music : Arvo Part

Photo © Fabio Crestale
^ top ^
_

 

/Les Ruines du Ciel  

Concept / Concept: Jeroen Haijtink
Chorégraphie /
Choreography : Fabio Crestale
Danseur /
Danser: Fabio Crestale
Réalisateur /
Director : Ludovic Lang et Jeroen Haijtink
Musique /
Music : Arvo Part, Flaskkvartetten

Photo © Jeroen Haijtink

Un mur comme séparation entre terre et ciel. Un mur comme empêchement vers la liberté. Une liberté seule rêvé, imaginée, dans laquelle on peut se perdre et se disperser.

A wall as a separation between earth and sky. A wall as a hindrance towards freedom. A freedom only dreamed, imagined in whom we could get lost.

^ top ^
_

 

/Al Muro  

Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseurs /
Dansers : David Thole, Cyril de la Barre, Roberto Forleo et Fabio Crestale
Musique /
Music : Arvo Part, J.S. Bach

Photo © Pierluigi Abbondanza
Photo © Margherita Demichelis

Ce travail tire sa source d'un fort état d'esprit qui donna chair à cette chorégraphie. Cet état d'esprit fut éprouvé durant des expériences de rencontres diverses où chaque personne m'a offert une chose intime, secrète, silencieuse, fausse, égoïste, timide, heureuse, sincère... fragments épars qui ont fait naître une petite vie en moi, vie que j'ai accouchée par la danse.
Cette chorégraphie, cette recherche de mouvement débute par le contact de deux danseurs. Ils apparaissent unis, parfois complices, dans un espace et un lieu qu'ils partagent mais qui ne se remplit pas de leur intimité, les sépare, les rend étrangers.

Le mur s'impose comme une barrière, s'oppose à la communication avec l'autre mais aussi avec eux mêmes. Un tel obstacle semble ne laisser aucun espoir à une relation. Ils luttent, cherchent à se rencontrer. C'est l'écoute constante et profonde d'eux mêmes qui les amènera à la révélation de l'autre. "Ensuite, nous renonçons à trembler".

This work draws its source from a high state of mind that gave flesh to the choreography. This mindset was tested in experiments in various meetings where each person gave me something intimate, secret, silent, false, selfish, shy, happy, sincere ... scattered fragments that have created a small life in my life I have given birth by dancing.
The choreography, the motion search starts with the contact of two dancers. They appear together, sometimes complicit in a space and they share a place but do not meet their intimacy, between them, making them foreigners.
The wall itself as a barrier, prevents communication with each other but also with themselves. Such a barrier appears to leave no hope for a relationship. They fight, trying to meet. Is constant and deep listening for themselves which will lead to the revelation of the other. "Then we give to tremble".



^ top ^
_______

 

/P E R F O R M A N C E S by Fabio Crestale

/Licorne    

Création/performance : Fabio Crestale

Au Festival Entrez dans la Dance à Paris

 
 
/Clair de lune    

Création/performance : Fabio Crestale
Danseur : Fabio Crestale
Musique : Clair de lune de Debussy
Pianiste : Ugo Mahieux

 

/Une valse    
Création/performance : Fabio Crestale
Danseurs : Francesca Domenichini et Fabio Crestale
Montage vidéo : Christophe Donot

 
/La prima vez    


/Le voyage est terminé    


 
/Magic lantern    


^ zoom ^


Photo © Yannick Destaillats
/Vetrina    

Chorégraphie / Choreography : Valentina Benedetti et Fabio Crestale
Danseur /
Danser : Fabio Crestale
 
^ top ^

 

 

_______
/I M P R O V I S A T I O N S    








^ top ^
_______

/C O L L A B O R A T I O N S    
/Breathe and Breathe Création originale sur un montage musical à partir du 7ème concerto pour 2 violons d’Antonio Vivaldi,
spécialement créée pour les Ballets de France
 

Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseurs / Dansers
: les danseurs des Ballets de France
Musique / Music : Antonio Vivaldi


« Quand l'émotion du groupe est intense
et que le souffle de la vie joyeuse colore les ballons
c'est que s'exprime la fluidité d'une émotion
dont on voudrait qu'elle soit infinie ».

Fabio Crestale

 

/De Profundis Création pour la Compagnia MeF Ensemble au Teatro Comunale di Cagli

Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseurs / Dansers
: les danseurs de la Compagnia MeF Ensemble
Musique / Music : les musiciens de la Compagnia MeF Ensemble

 

Photo © Andrea di Mario

 

/Opposé Création pour le théâtre MaggioDanza de Florence

Chorégraphie / Choreography : Fabio Crestale
Danseurs / Dansers
: les danseurs du théatre MaggioDanza
Musique / Music : Philip Glass

<<< vidéo des répétitions.

 


/Actions après la guerre

(solo)


Chorégraphie / Choreography : Paolo Mohovich pour Fabio Crestale
Vidéographie / Video : Domenico Buzzetti

 

Photo © Andrea di Marino et Pierluigi Abbondanza
^ top ^
 
_
/Fragments
Chorégraphie / Choreography : Béa Buffin
Danseurs /
Dansers : Béa Buffin et Fabio Crestale
Photo © Sylvain Richer
     
^ top ^
_______

 

/A T E L I E R S CHORÉGRAPHIQUES
/Atelier
 
Photo © Fabio Crestale
^ top ^
_______

 

/C R É A T I O N S POUR ÉCOLES DE DANSE
/La Colère
Créations pour écoles de danse
Creations and choreographies for schools
/Astratto
 
/Confidentiel
 

 

^ top ^
_______